Ce qui se passe ailleurs

Argentine

Légalisation de l'IVG: les Argentines se mobilisent en masse

Instagram / @dronera.ar


Les rues de Buenos Aires étaient noires de monde hier lors de la première manifestation de 2020 en faveur de la légalisation de l’avortement, que les Argentines espèrent enfin arracher cette année. 

C’est un combat cher aux Argentines qui vient de reprendre hier dans les rues de Buenos Aires et de toutes les grandes villes d’Argentine. La lutte pour légalisation de l’avortement, encore interdit dans ce pays très catholique, sera le grand combat des femmes en 2020, et la mobilisation massive de ce 19 février en est le premier signe annonciateur. Rejetée de justesse par le Sénat l’année dernière après avoir été votée à l’Assemblée nationale, la loi qui autoriserait enfin l’IVG sera présentée au Parlement le 1er mars prochain, et les militantes féministes ne comptent pas relâcher la pression.

 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 

#AbortoLegal2020 ¡Abortamos…

Une publication partagée par Cheek Argentina (@cheek.argentina) le

Parmi la foule impressionnante amassée dans les rues de Buenos Aires, il y avait quelques VIP comme les Chiliennes de Las Tesis, les autrices de l’hymne chorégraphié Un violeur sur ton chemin, repris par des femmes du monde entier tout l’hiver. Cette fois, elles avaient adapté les paroles au contexte argentin et au sujet de la légalisation de l’IVG. La fondatrice de Cheek Argentina, Elda Tomasini, était elle aussi dans la rue, et les hispanophones pourront suivre dans les prochaines semaines toute l’actualité autour de cette mobilisation sur le site de Cheek Argentina, en VO. 

 

M.L.


NE MANQUEZ JAMAIS UN ARTICLE