société

Le Cheek Point

Moins de femmes sélectionnées à l'oral? Cela s'appelle le biais de genre

La revanche d'une blonde © Metro-Goldwyn-Mayer Studios Inc.


On a lu pour vous cet article de Welcome To The Jungle décryptant les inégalités femmes-hommes face à la prise de parole, et on vous le recommande. 

Sociologues et psychologues savent depuis longtemps que certaines catégories réussissent moins bien la sélection orale: les personnes issues de milieux sociaux moins privilégiés, les femmes, les personnalités introverties, les personnes neurodivergentes. Cette année nous oblige à nous demander pourquoi, et si la sélection par les épreuves orales n’est pas fondamentalement injuste.

Les femmes sont-elles systématiquement victimes de discrimination quand la sélection se fait à l’oral? Ou bien la différence de confiance en soi entre femmes et hommes est-elle si forte qu’elle justifie une déperdition systématique des femmes aux concours oraux et entretiens d’embauche? Ces questions concernent autant le monde de l’enseignement supérieur que celui du recrutement professionnel, où l’évaluation et la sélection des candidats reposent en grande partie sur l’appréciation de l’oral.” 

Le succès inhabituel des femmes au concours de Normale Sup cette année, alors que les examens oraux étaient annulés pour cause de pandémie, interrogent nos processus de sélection, et notamment le biais de genre qui défavorise les femmes.

A lire le plus vite possible sur Welcome To The Jungle


NE MANQUEZ JAMAIS UN ARTICLE