Podcasts

Podcast

Podcast: Jehnny Beth nous raconte son adolescence dans Teen Spirit

DR


Dans ce quatorzième épisode du podcast Teen Spirit, la musicienne Jehnny Beth, échappée du groupe Savages, revient sur ses années d’adolescence. De son enfance à Poitiers à son amour pour Trainspotting, en passant par la compréhension tardive de sa bisexualité, elle nous a tout raconté.  

Dans chaque épisode de Teen Spirit, nous remontons le temps jusqu’à l’adolescence de nos invitées, qui nous racontent comment elles ont traversé cette période si particulière de transition entre l’enfance et l’âge adulte. Devenir femme, qu’est-ce que cela signifie et comment l’ont-elles vécu? Pour répondre à cette vaste question, nous recevons cette semaine la musicienne Jehhny Beth.

On a découvert Jehnny Beth en 2008 au sein du duo John and Jehn. Et puis Jehn, devenue Jehnny Beth, a rejoint Savages, groupe de rock aux influences post-punk et noise, mené par quatre femmes instrumentistes, et autrices de deux albums indispensables, Silence Yourself et Adore Life. Si le destin musical de Jehnny Beth s’est toujours joué à Londres, la Française originaire de Poitiers, que les registres connaissent sous le nom de Camille Berthomier, est revenue dans l’Hexagone pour y concevoir et défendre un album solo puissant et émancipatoire, To Love is To Live, qui explore son côté sombre et fait résonner sa “dark voice”. Elle y parle de la campagne française, mais aussi d’amour, de péché ou de sexualité, un thème qu’elle explore en parallèle dans C.A.L.M.: Crimes Against Love Memories, un livre de photos et de récits érotiques qu’elle vient de publier avec son indéfectible compagnon, Johnny Hostile. À 35 ans, Jehnny Beth mène aussi une carrière d’actrice -elle a été nommée aux Césars en 2019 pour son rôle dans Un amour impossible de Catherine Corsini-, anime une émission de radio sur Apple Music et un show musical sur Arte, l’émission Echoes. On est revenues avec elle sur la naissance de sa créativité et de son identité artistique. 

Podcast de Cheek Magazine par Faustine Kopiejwski, réalisé et mixé par Marion Emerit, une production Nova Spot. 


NE MANQUEZ JAMAIS UN ARTICLE