culture

“Game of Thrones”: Emilia Clarke revient sur son embarras face aux scènes de nudité

© HBO


L’actrice britannique est revenue sur son expérience sur le tournage de la série et sur les conséquences des scènes de nudité sur sa carrière.

Invitée au micro de Dax Shepard, ce 18 novembre, qui anime le podcast américain Armchair Expert, Emilia Clarke est revenue sur son expérience sur le tournage de Game of Thronesrapporte Variety. Encore novice à l’époque de la préparation de la saison 1, l’actrice se souvient de l’embarras qu’elle éprouvait lors du tournage de scènes intimes “terrifiantes”, où elle devait jouer partiellement ou totalement nue.

logo inrocks

“Je sortais à peine de l’école d’actorat et je me disais ‘Considère que c’est un travail. Si c’est dans le script alors c’est clairement nécessaire, c’est comme ça et je vais comprendre pourquoi’”, explique-t-elle à Dax Shepard. “Je flotte à travers cette première saison et je n’ai aucune idée de ce que je suis en train de faire, je ne comprends pas ce que tout cela signifie. Je n’ai jamais été sur un plateau de tournage comme celui-ci auparavant, j’étais juste allée sur deux tournages avant, et je me retrouve sur un plateau complètement nue avec tous ces gens, et je ne sais pas ce que je suis censée faire ni ce qu’on attend de moi, raconte l’interprète de Daenerys Targaryen.

 

Défaut d’expérience

Surprise par la récurrence de la nudité dans la série mais déterminée à se faire à cette idée, Clarke était néanmoins confrontée à des situations dans lesquelles l’expérience lui faisait défaut. Jason Momoa, qui incarnait son époux Khal Drogo, lui avait alors apporté son soutien et s’assurait que tout se déroulerait dans le respect.

Je ne réalise que maintenant la chance que j’ai eue, car ça aurait pu se passer très, très, très différemment. Grâce à son expérience, Jason, qui avait déjà participé à d’autres projets auparavant, me disait ‘Voilà comment ça devrait se passer et comment ça ne devrait pas se passer, et je vais faire en sorte que tout se déroule comme il faut’”, précise Clarke, ajoutant que son collègue s’assurait toujours qu’elle dispose d’un peignoir pendant le tournage des scènes de nudité. “Il était si gentil et attentionné, et s’occupait de moi comme d’un être humain. Il prenait soin de moi, vraiment. Dans un environnement où je ne savais pas qu’il fallait qu’on prenne soin de moi”, déclare-t-elle reconnaissante, soulignant par ailleurs qu’avec l’aide de Momoa elle avait pu refuser de tourner certaines scènes.

 

Ne pas céder à l’attente des fans

Après dix ans passés sur Game of Thrones dans le rôle de Daenerys, l’actrice raconte qu’à la suite de son rôle dans la série, on lui a souvent reproché de risquer de décevoir ses fans si elle s’opposait à l’idée de dévoiler son corps. Une position qui lui a valu certaines confrontations sur des plateaux de tournage. Pourtant, l’actrice estime être aujourd’hui en mesure de juger de la pertinence du recours aux scènes de nudité dans les films et se sent mieux armée pour y faire face: “Je suis bien plus avisée en ce qui concerne ce avec quoi je me sens bien et ce que j’accepte de faire, assure Clarke, qui sera bientôt à l’affiche de Last Christmas, en salles le 27 novembre.

Lisa Trichès 

Cet article a été initialement publié sur le site des Inrocks

logo inrocks


NE MANQUEZ JAMAIS UN ARTICLE