#wtf

Wonder Woman devrait-elle avoir des poils sous les aisselles?

Wonder Woman en action dans le teaser, DR


C’est une polémique à laquelle la réalisatrice de Wonder Woman n’avait certainement pas pensé être confrontée. Pourtant, depuis la sortie il y a quelques jours du teaser du film, qui sera en salles début juin, les aisselles de Gal Gadot, l’actrice qui incarne la super-héroïne, ont suscité le débat. En cause? L’absence de poils, visible à 1’45 minute ci-dessous. 

 

 

Sur Twitter, certains estiment que ces aisselles épilées ne sont pas très crédibles vu l’enfance et le parcours de Wonder Woman -elle est supposée avoir été élevée sur une île, loin de la société et donc des diktats: 

 

Une journaliste, Susannah Breslin, a même publié un article sur Forbes pour expliquer en quoi ces poils, s’ils avaient été là, auraient posé problème: 

 

 

Une autre journaliste, Katherine Timpf, a relancé le débat lundi en publiant un article intitulé “Wonder Woman ne devrait absolument pas avoir de poils sous les aisselles, désolée” dans National Review, un magazine américain conservateur:

 

 

D’autres trouvent le débat à côté de la plaque, se réjouissant uniquement que, pour une fois, le super-héros soit une super-héroïne:

 

 

Dès qu’il s’agit de poils, notamment ceux des femmes, les réactions sont toujours enflammées. Les poils, intrinsèquement liés à la sexualité, sont devenus subversifs. Alors oui, on aurait préféré voir Wonder Woman avec des poils, ce qui aurait été en effet plus cohérent avec son mode de vie, mais on aurait surtout aimé qu’elle ne corresponde pas autant à la norme imposée par la société de femme blanche, sexy et mince.

Julia Tissier  


NE MANQUEZ JAMAIS UN ARTICLE