cheek_wtf_banniere_haut_mobile_5
#wtf

Une fac américaine organise une conférence sur les femmes dans les maths... sans femmes


Le département mathématique de l’université américaine BYU se serait sans doute bien passé de cette publicité-là. Après avoir placardé un poster annonçant une conférence sur les femmes dans les mathématiques, la faculté s’est retrouvée accusée de sexisme

Et pour cause. Sur l’affiche incriminée figure la photo des quatre intervenants -tous des hommes-, sous-titrées d’un “Women in math” en lettres majuscules. De quoi mettre le feu aux poudres sur Twitter où de nombreux internautes dénoncent le sexisme et l’invisibilisation des femmes véhiculée par le poster. Beaucoup, dont l’étudiante en graphisme Stephanie Driggs, qui fut la première à tweeter l’affiche mais a depuis supprimé son post, se sont même demandé s’il s’agissait d’une forme de satire.

 

 

Dans un post Facebook, le département de mathématiques a présenté ses excuses, expliquant que l’affiche n’était en rien satirique et que l’initiative partait “d’une bonne intention”.

 

Plus qu’un horrible exemple de machisme, il s’agirait en fait d’un simple malentendu dû à une mise en page maladroite, Women in math étant le nom du club, et non le sujet de la conférence (qui porte sur l’accès de jeunes chercheurs aux mathématiques).

On notera tout de même que, quel que soit le thème de la conférence, un club qui dit vouloir encourager les femmes à faire des mathématiques aurait pu de lui-même songer à composer un panel plus égalitaire. 

Audrey Renault

 

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer


NE MANQUEZ JAMAIS UN ARTICLE
cheek_wtf_banniere_bas_mobile_5