cheek_wtf_banniere_haut_mobile_5
#wtf

La tisane pour hommes, ou comment entretenir les stéréotypes de genre

“L'irrésistible”, “Le festif”, “Le prodige”, “Le champion”: le nom des tisanes en dit long...


Cette semaine, nous avons découvert à notre grande surprise que la tisane était une boisson pour femmes, d’ailleurs commercialisée pour les rendre plus belles. Quelle honte, donc, pour un homme de succomber au plaisir d’une tasse de la boisson chaude. Ça vous paraît absurde? Pourtant, c’est bien sur ces arguments que s’appuie le marketing genré de la marque française Herbal Drinkers Club, qui commercialisera à partir du 2 octobre des tisanes “pour hommes”.

Un article du site Relations-Publiques.pro explique la délicate situation dans laquelle se trouvent les hommes qui ont -les pauvres- l’impression de piquer le “secret minceur” de leur moitié quand ils boivent une tasse de tisane. On y apprend qu’il est difficile pour eux de trouver un produit qui leur correspond. Thibaud Bergasse, créateur du Herbal Drinkers Club, explique ainsi qu’il “n’a le choix qu’entre des produits ‘ligne svelte’ ou ‘anti peau d’orange’”, ce qui ne correspond ni à ses attentes, ni à ses envies. Oui, parce que c’est bien connu: les femmes, elles, boivent, mangent, respirent beauté et elles adorent ça.

Ce sont donc des “tisanes de caractère, pour les hommes qui assument leur personnalité” qui sont proposées par la marque, qui vous incite à “be proud” (Ndlr: en français, “être fier”). Et comment transforme-t-on de l’eau chaude aromatisée en consommation virile? Thibaud Bergasse vous apporte la réponse dans un manifeste disponible sur son site Internet: avec “une collection adaptée aux hommes avec des assemblages qui dénotent et qui sont déclinés selon leurs habitudes de consommation. Des mélanges aux goûts forts inspirés des spiritueux, du café, du tabac”. Des trucs d’hommes, évidemment.

Margot Cherrid


NE MANQUEZ JAMAIS UN ARTICLE
cheek_wtf_banniere_bas_mobile_5