cheek_wtf_banniere_haut_mobile_5
#wtf

Nadine Morano assure qu'être “opportunée” (sic) peut “engendrer de belles histoires”

DR


Comme Catherine Deneuve and co, Nadine Morano défend elle aussi le droit d’importuner. La députée européenne Les Républicains a cependant sa vision très personnelle du terme puisque, dans l’émission de RMC, Les Grandes Gueules, à laquelle elle était invitée hier, elle l’utilise ainsi: “Au regard de mon grand âge, j’ai eu le droit à tout, hein. J’ai eu le droit à la drague romantique, j’ai eu le droit à des blagues lourdingues, j’ai eu le droit à être opportunée (sic).”

Et de reprendre de plus belle: “J’ai été opportunée (sic) mais opportunée (sic) d’une manière telle que, à un moment, ça peut aussi engendrer des belles histoires.” Euh, c’est-à-dire? “Vous pouvez très bien être importunée (Ndlr: oui, ça, c’est le bon mot) par quelqu’un de manière répétitive, au final après vous pouvez prendre un café avec et puis, hop, tout d’un coup une histoire commence.” Le harcèlement comme base de la relation amoureuse, pourquoi ne pas y avoir pensé avant? Nadine Morano rappelle toutefois que “la clé, c’est le consentement”. Heureusement qu’elle est là pour nous remettre les idées féministes en place. 

 

J.T.

 

NE MANQUEZ JAMAIS UN ARTICLE
cheek_wtf_banniere_bas_mobile_5