cheek_wtf_banniere_haut_mobile_5
#wtf

Une paire de fesses placardée sur les Galeries Lafayette: les internautes en colère

DR


Les fesses d’une femme sans visage, et une inscription: “Parlez-vous Aubade?”. C’est ce que les Parisien·ne·s ont pu apercevoir à partir du 5 décembre via une affiche publicitaire placardée sur la façade des Galeries Lafayette, qui n’a pas plu du tout à la mairie de Paris.

Dans un tweet publié mardi 11 décembre, Hélène Bidard, l’élue chargée des questions relatives à l’égalité femmes-hommes, a interpellé l’enseigne de grands magasins, demandant “le retrait immédiat de cette campagne sexiste”. La militante du Parti communiste français a également adressé un courrier à Philippe Houzé, président du directoire du groupe français. “Je tiens à vous faire part de ma vive colère à voir votre enseigne faire le choix d’afficher une telle publicité sexiste et stéréotypée, réduisant les femmes à un morceau de corps et à un objet sexuel, écrit-elle, d’après un article de Terrafemina. Un an après le début de la vague #MeToo, [...] ce choix apparaît hors du temps et de l’histoire. Il véhicule une image des femmes dégradée, dépassée et inadmissible, qui ne me semble pas dans l’intérêt de votre groupe.” 

 

 

 

 

 

La publicité a été retirée ce mercredi 12 décembre -non pas sous la pression de la ville, mais parce que la campagne touchait à sa fin- pour être remplacée par un portrait de Millie Bobby Brown, héroïne badass de la série Stranger Things. Pour clore cet épisode, on apprécierait que la marque de lingerie ait la décence de supprimer son tweet: “La femme Aubade se fait remarquer… A admirer jusqu’au 11 décembre 2018.

 

Margot Cherrid


NE MANQUEZ JAMAIS UN ARTICLE
cheek_wtf_banniere_bas_mobile_5