cheek_societe_banniere_haut_mobile_5
société

Transphobes et grossophobes, les propos de Victoria's Secret font polémique

Capture d'écran vidéo YouTube © The Sun


Les propos transphobes et grossophobes du directeur marketing de Limited Brands, société mère de Victoria’s Secret, font la polémique. Twitter appelle au boycott. 

Pourquoi vous ne faites pas de grandes tailles? Ne devriez-vous pas avoir de transsexuelles dans le show? Non, je ne pense pas que nous devrions. Pourquoi? Parce que le spectacle représente un fantasme. C’est une émission spéciale de 42 minutes et c’est le seul du genre au monde.” Voici les propos grossophobes et transphobes du directeur marketing de Victoria’s Secret, Edward Razek, recueillis par le magazine américain Vogue

A l’heure du bodypositivisme, mouvement lancé en 2017 pour encourager les femmes à s’aimer telles qu’elles sont, la marque de lingerie ne semble toujours pas à la page. C’est en tous cas ce qu’ont observé certain·e·s internautes qui ont notamment appelé au boycott de l’enseigne américaine. “Ma remarque concernant l’inclusion des mannequins transgenres dans les défilés de Victoria’s Secret a été perçue comme insensible. Je m’en excuse, a réagi l’homme au cœur de la polémique sur les réseaux sociaux. Pour être clair, nous pourrions tout à fait choisir des mannequins transgenres. Certaines se sont déjà présentées aux castings, mais comme beaucoup d’autres, elles n’ont pas réussi. Il n’a jamais été question de genre. J’admire et respecte leurs parcours pour embrasser qui elles sont vraiment.” De plus en plus de marques célèbrent la diversité des corps des femmes, comme Nike, Dove ou encore Addition Elle. Il serait temps que Victoria’s Secret ait le mémo… 

 

 

 

 

Wendy Le Neillon


NE MANQUEZ JAMAIS UN ARTICLE
cheek_societe_banniere_bas_mobile_5