cheek_cequisepasseailleurs_banniere_haut_mobile_5
Ce qui se passe ailleurs

États-Unis

Hollywood se mobilise contre le candidat Roy Moore accusé d'agression sexuelle en Alabama

Instagram / @ithurman


Le candidat Roy Moore pourrait remporter l’élection sénatoriale de l’Alabama malgré les accusations d’agression sexuelle sur mineures dont il fait l’objet. 

C’est aujourd’hui que l’Alabama doit élire le remplaçant du sénateur Jeff Sessions devenu ministre de la Justice dans le gouvernement Trump. Depuis des semaines, la campagne agite les États-Unis car l’Alabama, traditionnellement acquis aux Républicains, pourrait élire le candidat de ce parti Roy Moore malgré les accusations d’agression sexuelle sur mineures dont il fait l’objet. Le Washington Post a en effet révélé le 9 novembre dernier que plusieurs femmes l’accusaient d’attouchements et de tentatives de viol alors qu’elles étaient mineures dans les années 70 et 80. Lui-même alors trentenaire avait pour habitude, selon ses accusatrices, de se promener dans des centres commerciaux pour suivre et agresser des jeunes filles qu’il menaçait ensuite pour qu’elles se taisent. “Tu es une enfant, je suis procureur. Si tu racontes ça à qui que ce soit, personne ne te croira”, aurait-il lancé à l’une d’entre elles, âgée de 16 ans. 

Depuis que ces révélations sont parues, les personnalités se mobilisent pour que les électeurs d’Alabama ne portent pas au pouvoir le candidat républicain -par ailleurs ouvertement raciste et homophobe- dans une élection qu’on pensait gagnée d’avance. Cette nuit encore, la comédienne Uma Thurman a publié deux posts sur Instagram les enjoignant à voter pour son opposant démocrate Doug Jones.

Avant elle, Barack Obama, Ellen de Generes ou encore Alyssa Milano lui avaient également apporté leur soutien. Ils retiennent aujourd’hui leur souffle en attendant les résultats qui tomberont ce soir.

Myriam Levain


NE MANQUEZ JAMAIS UN ARTICLE
cheek_cequisepasseailleurs_banniere_bas_mobile_5