cheek_cequisepasseailleurs_banniere_haut_mobile_5
Ce qui se passe ailleurs

Iran

#MyCameraIsMyWeapon: le mouvement qui dénonce les abus de la police des moeurs en Iran

Capture d'écran d'une vidéo “Now This”


En Iran, les femmes luttent contre le port obligatoire du voile grâce aux réseaux sociaux, avec notamment le hashtag #MyCameraIsMyWeapon.

Lancé en Iran le 15 avril dernier, le mouvement #MyCameraIsMyWeapon est devenu viral, d’après un article que lui consacre Le Monde. Le hashtag permet aux femmes de dénoncer le harcèlement dont elles sont victimes lorsqu’elles ne portent pas -ou portent mal- leur voile. Armées de leur téléphone portable, les Iraniennes filment leurs agresseurs et les abus de la police des mœurs, avant de publier leurs vidéos sur les réseaux sociaux. En quelques mois, des dizaines de vidéos ont montré de violentes interpellations, comme cette jeune femme insultée et agressée en plein parc de Téhéran car son voile ne couvrait pas totalement sa chevelure.

Obligatoire depuis 1979, le voile fait l’objet de nombreuses controverses depuis début 2018. En janvier dernier, la campagne #WhiteWednesdays a fait suite à l’arrestation d’une femme qui s’est affichée en plein Téhéran, son voile accroché au bout d’une perche. La militante Masih Alinejad a aussi lancé la page Facebook My Stealthy Freedom pour encourager les femmes à choisir si elles veulent porter ou non le hijab.

 

 

Malgré ces initiatives, le gouvernement ne semble pas apte à laisser les femmes prendre leur indépendance et de nombreuses militantes ont été arrêtées, voire emprisonnées. Dernière arrestation à avoir marqué le pays, celle de la jeune Maedeh Hojabri qui se contentait de publier des vidéos dans lesquelles elle dansait sans voile. 

Alexandra Vépierre 


NE MANQUEZ JAMAIS UN ARTICLE
cheek_cequisepasseailleurs_banniere_bas_mobile_5