cheek_cequisepasseailleurs_banniere_haut_mobile_5
Ce qui se passe ailleurs

Salvador

La Salvadorienne Evelyn Hernandez ne sera pas condamnée pour avoir accouché d'un bébé mort-né

Capture d'écran Euronews


Accusée d’avoir tué son bébé mort-né, la jeune Salvadorienne Evelyn Hernandez a finalement été acquittée.

Son comité de soutien redoutait la décision de justice attendue ce lundi 19 août, car Evelyn Hernandez, 21 ans, encourait une peine allant de 30 à 50 ans de prison pour avoir accouché d’un bébé mort-né en 2016, dans un pays où les grossesses adolescentes sont légion et l’avortement totalement interdit. Finalement, elle a été acquittée, faute de preuves. Si la jeune femme, alors mineure, a toujours assuré qu’elle n’avait pas tué son enfant -probablement issu d’un viol, mais son avocate ne souhaite plus évoquer ce sujet par peur de potentielles représailles des gangs de sa ville- elle a tout de même effectué deux ans et demi de détention.

Le Salvador est connu pour être l’un des pays les plus répressifs envers les femmes en matière d’avortement, puisque l’IVG est considérée comme un meurtre. Alors que 16 femmes sont actuellement emprisonnées pour avoir avorté, l’acquittement d’Evelyn Hernandez insuffle donc un espoir chez les militantes du Salvador qui se battent sans relâche pour que l’IVG y soit un jour dépénalisée. Elles se sont félicitées de cette libération tant attendue et médiatisée dans le monde entier. 

M.L.


NE MANQUEZ JAMAIS UN ARTICLE
cheek_cequisepasseailleurs_banniere_bas_mobile_5