cheek_societe_banniere_haut_mobile_5
société

Rokhaya Diallo se réjouit de l'arrivée de ballerines adaptées aux noir·e·s et se fait attaquer sur Twitter

DR


La chroniqueuse, journaliste, réalisatrice et écrivaine a été attaquée sur le réseau social pour s’être réjouie de l’arrivée sur le marché de ballerines adaptées aux carnations des danseur·se·s noir·e·s.

Les ballerines pour peaux noires arrivent enfin après 200 ans de ballerines blanches. Les danseuses noires n’auront plus à les teindre ou à les couvrir pour les faire correspondre à leur carnation. #Sparadrapgate everywhere.” Dans un tweet publié lundi 5 novembre, Rokhaya Diallo célèbre une information partagée par le New York Times: l’arrivée sur le marché de ballerines adaptées à la couleur de peau des danseur·se·s noir·e·s.

 

 

Ce tweet, dans lequel la  journaliste, réalisatrice, écrivaine et chroniqueuse n’accuse pourtant personne, lui a valu une flopée d’attaques sur le réseau social. Bon nombre d’internautes ont ainsi moqué l’agenda et les préoccupations antiracistes de la jeune femme, non sans rappeler l’épisode du #Sparadrapgate, résumé par la principale intéressée dans un article publié sur Buzzfeed, intitulé Le #sparadrapgate montre comment les spécificités physiques des noir·e·s sont ignorées en France

 

 

 

 

Heureusement, Rokhaya Diallo a pu compter sur le soutien et la bonne foi de plusieurs personnes, qui rappellent notamment que, si des ballerines de couleur noire existent depuis des années, elles ne sont pas adaptées aux teints de bon nombre de femmes non blanches.

 

 

 

 

On souhaite bon courage à Rokhaya Diallo pour faire face à cette nouvelle polémique.

Margot Cherrid


NE MANQUEZ JAMAIS UN ARTICLE
cheek_societe_banniere_bas_mobile_5