cheek_culture_banniere_haut_mobile_5
culture

Le clip du jour

Dans “PYNK”, Janelle Monae orchestre la danse des vagins


Quand la musique s’écoute avec les yeux et se regarde avec les oreilles: Pynk, de Janelle Monae, c’est notre clip du jour. 

On savait depuis son discours aux Grammy Awards et ses deux derniers clips, Make me Feel et Django Jane, que Janelle Monae était une nouvelle voix forte et déterminée du féminisme. 

Avec Pynk, nouveau clip où la musicienne voit la vie en rose, elle orchestre une danse des vagins pour accompagner cette ode au sexe féminin, où elle suggère -de manière plutôt appuyée- que l’amour entre femmes est celui qu’elle préfère (“Rose, comme la couleur de ton… / Rose comme la vérité qu’on ne peut pas cacher”). Nombre d’observateur·rice·s y voient en effet un coming-out lesbien assez clair de la part de l’artiste, qui s’est toujours déclarée jusqu’ici “libérée sexuellement”, sans toutefois affirmer son homosexualité. On retrouve d’ailleurs à ses côtés, enlacée, l’actrice Tessa Thompson, avec laquelle elle flirtait déjà dans le clip de Make Me Feel

 


NE MANQUEZ JAMAIS UN ARTICLE
cheek_culture_banniere_bas_mobile_5