cheek_culture_banniere_haut_mobile_5
culture

Podcasts

7 Cheek podcasts à écouter au mois d’août

DR


Chez Cheek, on aime les podcasts et on vous a fait une petite sélection pour les longues journées d’été .

Une histoire, un entretien avec un invité, voire l’histoire de la vie de l’invité, tout ceci raconté à vos oreilles: c’est ça, la magie podcast. On l’écoute partout, pour passer le temps, pour réfléchir, pour accompagner une autre activité. Que vous décidiez de le lancer alors que vous chillez au soleil, pendant un trajet de train ou en allant au boulot pour celles et ceux qui ne sont pas en vacances, on vous a préparé une liste de podcasts en français et en anglais à rattraper en ce mois d’août.

 

Dans le genre de

Dans le genre de © Nova

Ça parle de quoi? Géraldine Sarratia, journaliste aux Inrocks, s’entretient une fois par mois sur Nova avec un invité, l’interrogeant sur son genre et son rapport à celui-ci. Un angle d’attaque rare, qui permet de dresser un portrait décalé de chacune de ces personnalités de la culture. Et puis, en les questionnant sur le(ur) genre, ce sont aussi les catégories auxquelles nous sommes tout plus ou moins consciemment assigné.e.s que ses invité.es et elle questionnent le temps d’une émission.

La durée d’un épisode: 50 minutes.

Par quel épisode commencer? Par le début, avec Virginie Despentes qui revient sur les différentes étapes de sa vie, plutôt féminines, plutôt masculines, et sur ce qui l’a fait basculer des unes vers les autres. Elle rappelle combien la masculinité reste un thème peu débattu, quand la féminité est sujette à toutes les théories possibles.

À écouter ici.

 

Casser la voix

Casser la voix ©arteradio

Ça parle de quoi? Klaire fait grr, vous situez? Elle fait des chroniques illustrées, des pastilles au croisement du billet d’humeur et de la BD humoristique. Elle apparaît aussi dans des vidéos, ou bien les écrit, comme les absurdes #Danstonflux (Internet, pas autre chose). Il y a aussi sur Arte Radio, sa chronique plutôt marrante de la vie politique française -depuis la campagne présidentielle. Parfaite pour les accros du rythme Internet: c’est monté hyper rapidement, on enchaîne les vannes et les références tirées du Web et/ou de la télé, bref, c’est le zapping audio parfait!

La durée d’un épisode: plus ou moins 3 minutes 30.

Par quel épisode commencer? Celui qu’on veut, ils sont tous drôles! Mais mention spéciale au tout dernier mis en ligne sur Arte Radio, dans lequel Klaire fait grr a carrément composé une chanson pour s’attaquer aux diktats que les magazines féminins aiment alimenter chaque été.

À écouter ici.

 

La Poudre

La Poudre © Nouvelles Ecoutes

Ça parle de quoi? La Poudre a été lancée par Lauren Bastide, ancienne journaliste de Elle et cofondatrice du studio de production Nouvelles Ecoutes. Une semaine sur deux, elle y reçoit une femme inspirante issue de mondes aussi variés que la politique, la culture ou les sciences. Quel que soit le domaine d’activité de l’invitée, elle revient, dans La Poudre, sur son enfance, son parcours, et son rapport à la féminité.

La durée d’un épisode: une heure environ.

Par quel épisode commencer? Par celui avec Amandine Gay, qui revient sur l’importance d’un afro-féminisme et permet de mieux comprendre ce qu’est l’intersectionnalité, et donne envie de voir son documentaire Ouvrir la voix.

À écouter ici.

 

Dégenré.e

DégenréE

Ça parle de quoi? Une émission made in Grenoble, réalisée en amateur, où l’on parle féminisme(s), actus, témoignages et points de vue, mais où, surtout, l’on cherche à faire valoir les visions de femmes, de lesbiennes, de trans… Bref, à être inclusif.ve. On y parle de techno, de l’état d’urgence, ou encore d’engagement, qu’il soit politique ou artistique. Et on retrouve la plupart de ses épisodes sur le site Radiorageuses.

La durée d’un épisode: une heure et demie.

Par quel épisode commencer? Chez Cheek, on a un petit tropisme Amérique latine. Du coup, on aurait tendance à vous conseiller le tout dernier épisode, celui qui revient sur les luttes féministes en Argentine.

À écouter ici.

 

Women’s power: les nouveaux féminismes

Womens power

Ça parle de quoi? Cette série de 5 épisodes sur les nouveaux féminismes, diffusée l’an dernier sur France Culture, permet de faire le tour des grands sujets qui agitent la lutte pour l’égalité femmes-hommes. Le corps, le foyer, le travail, la sexualité, l’intersectionnalité: en cinq rendez-vous, la journaliste Charlotte Bienaimé fouille précisément le sujet. Et nous apprend quantité de choses qui, parfois, se trouvaient sous notre nez sans que nous en ayions pris conscience.

La durée d’un épisode: 1h48 (ça, c’est pour le jour où le trafic des trains est perturbé).

Par quel épisode commencer? Celui qu’on veut: tous les épisodes valent le détour, mais l’ordre d’écoute importe peu.

À écouter ici.

 

Millennial (en anglais)

Millennial

Ça parle de quoi? Megan Tan a créé Millennial dans le placard de son appartement, à Portland, aux États-Unis. L’idée? Documenter, à partir d’épisodes de sa propre vie, ce que signifie devenir adulte: fin d’études, recherches -fructueuses ou non- d’emploi, débrouille, échecs et succès… Le podcast a tellement bien pris qu’il est devenu son activité principale, lui permettant, au fil des saisons, de s’écarter de la simple ligne du journal intime audio pour offrir la parole à d’autres. Et d’y développer, avec un vrai talent, ses qualités de productrice.

La durée d’un épisode: Entre 20 et 30 minutes, le plus souvent.

Par quel épisode commencer? Par le premier, puisque la saison 1 de Millennial est véritablement pensée comme une série. Ou bien par le 33, No es facil, qui introduit une chouette série de 4 épisodes sur Cuba.

À écouter ici.

 

The Guilty Feminist (en anglais)

GuiltyFeminist

Ça parle de quoi? Présenté par la comédienne australiano-britannique Deborah Frances-White, The Guilty Feminist aborde le féminisme du quotidien, en s’en moquant gentiment. Le show débute toujours par quelques anecdotes humoristiques de Deborah Frances-White et ses invitées, avec cette phrase qu’elles répètent chaque fois: “Je suis féministe, mais…” Puis vient le sujet du jour: activisme, test de Bechdel, élever des garçons féministes, sexualité ou encore auto-dépréciation, que la comédienne aborde avec les personnalités présentes, souvent britanniques mais pas que (Clémence Poésy est par exemple l’invitée de l’épisode 39), et, toujours, une vraie bonne dose de comédie. L’assurance de vous retrouver à rigoler tout.e seul.e dans la rue si vous écoutez ce podcast on the go.

La durée d’un épisode: entre 45mn et une heure.

Par quel épisode commencer? Peut-être bien par Activism Special, même s’il dure deux épisodes: on y explore la difficulté de s’engager en tant que femme et les raisons de le faire. Une thématique particulièrement intéressante en cette période où les droits des femmes restent malheureusement fragiles partout dans le monde.

À écouter ici.

Mathilde Saliou


NE MANQUEZ JAMAIS UN ARTICLE
cheek_culture_banniere_bas_mobile_5